La Machine à Remonter le Temps

Le concours de jouets solaires 2003, organisé par la Société Suisse pour l’Energie Solaire, remporta un vif succès…

Dimanche 24 août 2003, au jardin de l’énergie, dans le cadre de la fête de la terre qui a eu lieu à Cernier, la Société Suisse pour l’Energie Solaire (SSES) a organisé un concours de jouets solaires.

Etant passionné par l’énergie en général et par les énergies renouvelables en particulier, je me suis inscrit auprès de la SSES, qui m’a ensuite envoyé un kit de base, composé d’une minuscule cellule photovoltaïque d’une puissance de 0,5 Watt, un petit moteur, deux fils électriques, deux roues dentées en plastique de diamètres différents et une hélice d’avion en plastique également. Avec ce matériel, chaque participant avait quelques semaines pour réaliser le jouet de son choix, en laissant libre cours à son imagination.

Pour ce concours, j’ai imaginé et réalisé la Machine à Remonter le Temps !

2003.08.24_SSES_01
La Machine à Remonter le Temps

Au-delà du jeu de mots qui remporta un vif succès auprès du public adulte, il s’agissait de démontrer qu’il est possible de stocker de l’énergie solaire !

Dans cet exemple, la cellule photovoltaïque fait tourner un moteur électrique qui, à son tour, entraîne un système de rouages Lego. Les nombreuses roues dentées permettent de multiplier la force du petit moteur. Ainsi, avec un minuscule “panneau” solaire et un moteur de faible puissance, on parvient à soulever un poids relativement impressionnant (env. 1’200 grammes).

2003.08.24_SSES_02
Vivent les Legos !

Une fois la nuit tombée, l’énergie ainsi stockée pourra être restituée à la demande, via une simple dynamo, en laissant redescendre le poids.

Si les pièces Lego étaient remplacées par des éléments métalliques, donc beaucoup plus solides, on pourrait très certainement soulever une voiture avec la même cellule photovoltaïque et le même petit moteur !

Imaginez maintenant que l’on augmente la surface de la cellule et la puissance du moteur… Avec quelques adaptations prévues et installées lors de la construction, telles que des vérins hydrauliques, nous pourrions facilement soulever une maison ou un immeuble de quelques centimètres. Cette élévation du bâtiment ne se remarquerait pas à l’oeil nu et le dispositif de démultiplication aurait une taille équivalente ou inférieure à celle d’une machine à laver le linge. Pourtant, ce système permettrait aux nouvelles constructions d’être énergétiquement autonomes !

J’ajoute, à l’attention des plus sceptiques, que des gratte-ciels entiers sont équipés de vérins dans des régions sujettes aux tremblements de terre. Il n’est donc pas utopique de voir ces mêmes buildings s’élever de quelques centimètres durant la journée, puisant l’énergie nécessaire dans de grands panneaux solaires, pourquoi pas intégrés aux nombreuses baies-vitrées de ces bâtiments.

Voilà pour l’explication de mon expérience, qui a remporté le premier prix des oeuvres présentées par des adultes. Les plus grands ont été séduits par le jeu de mots et l’invention proprement dite, alors que les enfants ont, quant à eux, apprécié l’utilisation de Legos Techniques 🙂

A part cela, il y avait quelques magnifiques réalisations, dont l’esthétisme et la noblesse des matériaux utilisés étaient remarquables. Je vous propose donc quelques photos, en vrac :

2003.08.24_SSES_03
Un magnifique moulin à vent

2003.08.24_SSES_04
Une ingénieuse façon de monter une bille

2003.08.24_SSES_05
Un “bim-bam”

2003.08.24_SSES_06
Un hélicoptère

2003.08.24_SSES_07
Un joli carrousel

2003.08.24_SSES_09
Un avion

2003.08.24_SSES_11
Une montagne à vaches 😀

2003.08.24_SSES_12
… et d’autres encore…

Merci aux organisateurs pour cette belle initiative !

Jenri

Laisser un commentaire