Vœux 2004

Chaque membre de la famille vous adresse ses vœux de bonheur pour l’année 2004 et vous présente, du plus âgé à la plus jeune, ses bonnes résolutions…

Jenri, le mari, le papa, celui qui gère l’agenda et un certain nombre d’autres petites choses :

2004.01.01_Voeux_001

“Durant l’année 2004, j’ai l’intention de continuer à chercher un moyen de ne plus être financièrement dépendant de l’Etat. La tâche n’est pas des plus aisées, compte tenu des nombreux facteurs limitants qui jonchent mon chemin, mais je reste toutefois très confiant. Je désire également poursuivre l’aventure de ce blog et, si tout se passe comme prévu, vous offrir nos premiers récits de voyages…”

Mirabelle, l’épouse, la maman, la timide, celle sans qui tant de chose seraient impossibles :

2004.01.01_Voeux_002

“J’aimerais terminer une fois pour toutes mes études universitaires en 2004. Je saisirai également chaque occasion pour pratiquer une discipline qu’Odrey et Alcaline m’ont aidée à redécouvrir, la balade en famille !”

Didi, la chatte, la chasseuse infatigable que rien n’effraye, celle qui fait de si beaux petits :

2004.01.01_Voeux_003

“En 2004, j’essayerai de ne pas apporter trop de trophées de chasse à la maison. Il semblerait que cela ne soit pas très apprécié… J’essayerai aussi de faire quelques jolis petits que Jenri vendra très très cher… pour rembourser les chatières qu’ils ont installées pour moi :D”

Alcaline, la petite chienne, fidèle et obéissante compagne, celle dont la rapidité sur le terrain n’a d’égal que la douceur dans les câlins :

2004.01.01_Voeux_004

“Pour la nouvelle année, je promets de continuer à bien jouer mon rôle d’alarme, sans abuser bien sûr. Je montrerai de l’enthousiasme lorsqu’on me demandera de sauter dans le lac ou de ramasser le stylo que Jenri aura laissé tomber. J’essayerai aussi de ne pas trop effrayer les Rottweilers qui s’approcheront à moins d’un mètre de mon patron, car il paraît que ça peut être dangereux… pourtant, la dernière fois, ça a bien fonctionné !?!”

Odrey, la fille, la fierté de sa maman et le trésor de son papa, celle qui nous a donné le droit de nous qualifier de “famille” :

2004.01.01_Voeux_005

“Aheuu, uuuaaeuu, rrraah, aaheeuuuu…” Nous somme désolés, mais elle ne parle pas encore notre dialecte 😉

Encore tous nos voeux à toutes et à tous, vous qui visitez ce site Internet et qui, par là même, lui donnez sa raison d’exister !

Jenri et famille